le forum des Oupah Sifikes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Millesium, Genèse d'un Osamodas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Millesium

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 24
Localisation : Tu veux me cambrioler ?

Personnage
Disciple: Osamodas
Cercle de Puissance:
94/200  (94/200)

MessageSujet: Millesium, Genèse d'un Osamodas.   Lun 20 Sep - 18:55

Chapitre 1 : Genèse d'une enfance tourmentée

Je naquis un 30 Septange 618 sous le nom de Millesium, d'une mère Osamodas et d'un père Feca, dans la cité de Bonta. Mon père n'eut même pas le temps de me voir plus de 10 minutes avant de devoir attaquer la cité ennemie : Brakmâr. Ma mère du reprendre son activité de guerrière une semaine seulement après l'accouchement seulement, ce qui l'affaiblissais physiquement. Malgré eux, mes parents étaient obligés de se battre, à la base, ils ont déménagé à Bonta pour trouver un peu de paix, après tout, c'est la "Cité des Anges", non ? Officiellement oui, officieusement non. En fait, les chefs d'armées ne sont pas plus angéliques que Rushu lui-même. Pou eux, peu importe, il faut se battre, et causé plus de pertes à l'ennemi que nous subissons. Et à Brakmâr, c'est sûrement la même doctrine : tuer, mourir, tuer, mourir...

Actuellement j'ai 10 ans, mes parents ne sont jamais revenus de ce combat, mais j'ai toujours l'espoir de les retrouver, ils vivent peut-être cachés, pour se protéger, pour me protéger... Je n'en sais rien. Je vis ici, à Bonta, et tous les jours, je vois des Brakmâriens être emmenés dans la salle des "interrogatoires" et des Bontariens avec des membres en moins. Amayiro dit que mes parents sont sûrement "morts héroïquement au combat"... C'est ça ! Si ça se trouve ils sont dans la salle de torture en ce moment même, ayant résisté pendant 10 ans aux assauts de leurs bourreaux et attendant que je vienne les libérer ! Seulement, je suis trop jeune, en attendant, ce sont des Miliciens qui m'entraînent pour faire de moi une véritable arme humaine... Je me prête à leur jeu pour l'instant, dès que j'aurais emmagasiné assez de puissance, je m'enfuirais et je rejoindrais Amakna, puis Astrub, je ne suis pas un idiot, non, je suis bien plus intelligent que les crétins qui envoient des centaines de Bontariens dans la gueule du loup. Si j'avais une quelconque influence sur le peuple bontarien, je leur dirais ce que je pense d'Amayiro et de ses subalternes... "Rang offert aux meilleurs Bontariens" dit-il... Je lui cracherais à la figure si je le pouvais... Pas envie de finir en "maison correctionnelle", ça m'empêcherait d'avancer dans mes plans.

"Tout de même, je n'arrive pas à croire qu'il laisse grandir des gamins comme moi dans un endroit pareil, c'est comme propager la parole de Rushu, Bonta ne fait que de la propagande." pensais-je.


Je m'endormis sur cette pensée, je me devais d'être reposé pour la dure journée du lendemain.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciler

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 15/07/2010
Age : 21
Localisation : Chez moi

Personnage
Disciple: Iop
Cercle de Puissance:
66/200  (66/200)

MessageSujet: Re: Millesium, Genèse d'un Osamodas.   Jeu 23 Sep - 11:27

J'adore! La vision de Bonta correspond parfaitement au background de cette cité (les dirigeant qui ne sont plus vraiment dans la vision des fondateurs de la ville). Je suis impatient de voir la suite Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Millesium, Genèse d'un Osamodas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Korelin le petit osamodas.
» Osamodas Brotherhood
» Osamodas level 199 [Dragozios]
» Guide Osamodas
» [Hécate][Osamodas] 200 - Torr-le-courageu parrainée par-Cassandre--

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oupah Sifike forum :: Chez Tek Abir :: On en parle à la Taverne !-
Sauter vers: