le forum des Oupah Sifikes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fili, le disciple envoyé d'Otomaï

Aller en bas 
AuteurMessage
Filipinho

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Localisation : France

Personnage
Disciple: Osamodas
Cercle de Puissance:
146/200  (146/200)

MessageSujet: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   Mer 14 Juil - 17:27

*Fili s'assit à une table au fond de la taverne avant de commencer à raconter son histoire*

Voilà, je vais vous raconter mon histoire, l'histoire d'un jeune Osamodas et de ses aventures jusqu'à aujourd'hui.


Il y a maintenant 17 ans de cela, je suis née sur la merveilleuse île d'Otomaï. Habitant une maison moyenne de l'arbre Hakam et une petite maison en bordure de mer de la même île pour les été plus chauds.
Fils d'un père Osamodas et d'une mère Eniripsa, j'appris grâce à mes parents les arts de soigner et protéger grâce aux savoir de ma maman; ainsi que l'art d'invoquer et de se battre grâce à mon papa. Il ne me lui fallut que très peu de temps pour faire des savoirs de sa mère une vocation, mais j'eus plus de mal à choisir la voie que m'enseigna son père.
J'avais grandi avec ma famille, mon maitre Otomaï, et ma meilleure amie Anabise, jeune disciple Sadida fort gentille et mignonne qui passais ses journées à jouer avec moi dans tous les recoins de l'île. Mais un dialogue lors de nos 7 ans sur nos rêves avais principalement marqué mes souvenirs :


- Fili tu voudras faire quoi quand tu seras grand?
- Heu..moi? Bah euh.. je ..
- Rhoo t'es casse bonbon! Bon puisque tu ne te décides pas je commence, je veux être capable de voler dans les airs et faire le tour du Monde des douze depuis les cieux!
- Ouah! C'est un très beau rêve que tu as Anabise.
- Hihi merci, et toi tu t'es décidé?
- Moi je veux être le meilleur disciple d'Otomaï et faire comme lui!
- Hihi tu veux la même coupe de cheveux aussi?
- Mais arrête de te moquer de maitre Otomaï!!
- Hihi Fili veux être comme Otomaï!


J'étais un enfant très curieux et passionné et je voulais enrichir ma culture. J'aimais rendre visite au grand Otomaï pour en savoir plus sur la faune et la flore de la gigantesque île et j'en appris beaucoup. Surtout passionné par la faune (comme tout Osamodas qui se respecte) je connaissais parfaitement les caractéristique de chaque créature qui peuplaient l'île. Celle ci est plus agressive, celle là très dangereuse, et cette autre permet de récolté une herbe qui permet de fabriqué une potion très puissante (évidemment sa mère lui enseigna aussi l'art de l'alchimie ce qui le poussa à apprécier la flore).
Bref une vie paisible pleine de découverte de nouvelle choses, de nouveaux savoir.

Jusqu'au jour où se produit un très grand drame, l'inimaginable vint bouleversé cette vie paisible.

Âgé de 15 ans, je perdis mes parents. Dans un des recoins les plus sombres de l'île, se produisit ce qu'on voulais à tout prix évité... Le Kralamoure Géant se déchaina et parvint presque à se libérer. Otomaï à l'aide des habitants de l'île durent faire leur possible pour empêcher cela. Après plusieurs jours d'enfer ils surent enfermer la bête, mais certains le payèrent de leurs vie, dont mes parents...

Cette horrible souffrance causa presque ma mort, j'avais tout perdu, tout, il ne me restais que la tristesse.

C'est presque une année plus tard qu'Otomaï réussit à me redonné une raison de vivre :


- Fili, je sais que c'est très dur pour toi, j'ai aussi perdu mes parents; mais rappelle toi qu'ils ont accomplie un acte de bravoure et ont sauvé notre île, il faut que tu sois fière d'eux et faire ce qu'il aurait voulu que tu fasses.
- Et qu'auraient-ils voulut que je fasse maitre Otomaï? J'ai tout perdu et depuis je ne sais plus quoi faire.
- Que t'ont enseigner tes parents Fili? L'art de soigner, protéger, invoqué, et te battre? Tu es aussi passionné de la faune et de la flore comme moi, tu aimes découvrir de nouvelles choses et de percer leurs secrets, n'ai-je pas raison?
- Oui... vous n'avez pas tord mais...
- Fili tu es un de mes meilleurs élèves, je vois en toi un Otomaï petit *rires* fais comme moi, part à la découverte du monde, en parcourant de nouvelle horizon et ainsi percer tout les secrets de ce monde.
- Oui mais par où commencer? Partir seul alors que j'ai toujours été entourer de ma famille et mes amis?
- Oui, cela te permettras de grandir et progressé encore mieux, tu verras.
- Si vous le dites...
- Aller courage jeune disciple, je te charge d'une mission très importante, aussi doué en combat qu'en savoir que tu es, je te demande de parcourir les terres d'Amakna et d'enrichir toutes tes connaissances!
- Oui, je vais suivre votre conseil, il ne me sera que bénéfique.
- C'est bien jeune homme. Aller part dès que possible vers de nouvel horizon.

Le lendemain, après une nuit blanche, où j'eus le temps de préparer mes affaires de voyage; les habitants étaient tous la pour me dire adieu avant mon départ. Otomaï me donna les derniers conseils avant mon départ, et je pus monter à bord de ma petite barque pour partir vers le continent Amaknéen.

Arrivé enfin sur ce nouveau continent totalement inconnu, où l'air et l'ambiance était complètement différent, je commençais mon exploration.

J'avançais doucement à travers ce lieu qui était pour moi étrange, jusqu'au moment ou je découvris un autre aventurier :


- Euh bonjour aventurier.
- Salut! Tu es nouveau?
- Oui je viens d'arrivé sur ce continent et je suis totalement perdu.
- Oula oui tu dois avoir bien du mal, tiens je te montre une carte du continent, alors nous somme ici et la tu pourras y aller, par contre ici c'est beaucoup trop dangereux pour les jeunes aventurier...

(Il continua de m'expliquer bien gentillement comment fonctionnais ce continent, et au bout d'un certain temps j'avais enfin compris comment vivre ici)

- Voilà je pense que pour la carte ça suffira, tiens je te l'offre.
- Merci c'est très gentils mais comment tu te prénommes?
- Je suis Veniso un jeune disciple Ecaflip, et toi?
- Je m'appelle Fili disciple Osamodas.
- Et tu dis que tu n'es pas d'ici? D'où viens tu alors?
- Je viens de l'île d'Otomaï, après la mort de mes parents mon maitre m'a demander de venir sur ces terres pour étudier la faune et la flore ainsi que m'entrainer au combat.
- Oui t'entrainer au combat te serra très important sur ces terres car elle sont bien dangereuse, moi je suis à la recherche des précieux Dofus mais pour cela il faut que j'affronte tous un tas de monstre incroyablement puissants.
- Les Dofus?
- Oui des œufs de dragon très rare et qui offrent une puissance impressionnante à son possesseur.
- Mon maitre ne m'en a jamais parler, il serait bon d'en trouver un et de l'étudier avec lui.
- Oui ce serais bien! Mais avant cela il faudrait que tu saches te battre en trouvant ta voie, va donc rendre visite aux bouftous. Ces petites bêtes seront parfaite pour commencer ton entrainement.
- Ok cher ami merci pour tes si bons conseils.
- De rien, à bientôt et bonne route jeune aventurier!

Ce fut mon premier ami sur ce nouveau continent, je suivis son conseil et grâce à lui je pus trouver ma voie. Je choisis celle de l'invocation et donc celle de la protection en même temps.
C'est ainsi que je commençais ma route dans ce continent, seul oui... mais je la continuais. Maitrisant petit à petit les arts que m'avaient enseigner mes parents.

Mais s'entrainer seul à travers ce vaste continent n'est pas ce qu'il y a de plus amusant. Je me sentis vite seul, même le peu d'ami que j'avais ne me suffisais pas, il me manquai comme une famille.

C'est peut de temps après en m'entrainent avec de gros Kanigrou qu'une chose énorme que j'aperçus au loin m'interpella. La curiosité me poussa à m'en approcher. C'est là que je découvris l'imposante cité de Bonta, exactement comme on en parlais dans les livres, plus impressionnante même! Après une courte visite où la propagande était forte je m'étais décidé à m'engager dans la milice. Cela me permettrais de découvrir le monde et en même temps de trouver une nouvelle activité.

Très vite j'entamais une carrière d'assassin; la cité avais reconnu mon talent de guerrier grâce aux enseignements de mes parents et me poussèrent à réalisé de plus en plus de meurtres, pour une petite bourse de kamas.
On peut de temps je me vis nommé « Conquérant » les miliciens Brakmariens tombais devant moi, mais quel était le sens de cette guerre entre ces deux cité qui est éternelle? Est-ce là la famille que je cherchais? Je ne crois pas...
Je cherchais une vrai famille, pas la guerre, j'avais assez souffert.
Mais je parvins à la trouver, une famille où tous sont des sœurs et où règne joie et bonne humeur loin de la guerre. C'est ici que je repris goût à la vie et que j'ai gagné en maturité pour affronter d'autres dangers.

Mais je suis un voyageur maintenant et Otomaï m'avais confier une mission importante, je ne pus rester avec cette famille, même si aujourd'hui elle est encore présente dans mon cœur.

C'est a ce moment la que j'arrive presque à l'apogée de mes capacités. J'arrive à maitrisé maintenant presque tout les arts que m'ont enseigner mes parents. Aussi bien le soin et la protection que l'invocation et le combat. Mes parents seraient fiers de moi je pense, mais il me manque encore pleins de chose à découvrir.

C'est peut de temps après que j'ai pu trouver une famille qui me convenais, une famille folle et décalée, comme le disent certains, Démente. Je m'y suis attaché et elle m'a changer, je pense que j'y suis bien.
J'ai aussi rejoins les rang de la cité Brakmarienne, cette fois pas pour tuer, mais pour protéger ma famille. Mais je pense que le Mercenariat me conviendrais mieux, qui sais plus tard on le saura.

J'ai rendu une visite a Otomaï depuis mon départ et il est fier de moi et est content de l'avance de mes recherches. Il aimerait que je lui trouve un Dofus, ce n'est pas une mince affaire mais j'y arriverais.


*Fili regardais les membres présent autour de la table*

- Et maintenant Fili?
- Maintenant... et bien si vous voulez le savoir.

*Fili repris son discourt*

- Aujourd'hui je continue mon aventure avec cette même famille, j'ai épousé une jeune disciple de Féca avec qui je l'espère, vivrais longtemps et heureux. Mes objectifs, continuer ma quête pour Otomaï, maitriser tout les arts enseigner par mes parents, et peut être un jour venger les habitants de l'île...

*à ses mots les membres entourant la table firent de grand yeux*

- Venger les habitants de l'île? Explique toi.
- C'est simple, terrasser une bonne fois pour toute ce gros poulpe pullulant au fond de la tourbière, celui que l'on appelle « Kralamoure Géant » et ainsi accomplir ce que beaucoup n'ont pas réussit. Comme je dis toujours, "La "Vingança" est un plat qui se mange froid".
- Tu es complètement fou.
- Non chers amis je suis Dément

A ces mots Fili ce leva et parti rejoindre ça famille, il lui reste beaucoup de chemin à accomplir pour réalisé ses désires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aewing

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 24
Localisation : A la taverne !

Personnage
Disciple: Pandawa
Cercle de Puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   Jeu 15 Juil - 1:13

Magnifique ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aewing-panda.skyblog.com
Filipinho

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Localisation : France

Personnage
Disciple: Osamodas
Cercle de Puissance:
146/200  (146/200)

MessageSujet: Re: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   Jeu 15 Juil - 2:07

Il est moyen je trouve^^' comparé au tiens qui est presque parfait le miens c'est du pipi de Chacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aewing

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 24
Localisation : A la taverne !

Personnage
Disciple: Pandawa
Cercle de Puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   Jeu 15 Juil - 2:21

J'ai foiré la fin sur le mien, faudra que je pense à la corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aewing-panda.skyblog.com
Admin
Admin


Messages : 165
Date d'inscription : 27/02/2010

Personnage
Disciple: Eniripsa
Cercle de Puissance:
50/200  (50/200)

MessageSujet: Re: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   Jeu 15 Juil - 9:36

Et moi alors : p de quoi j'ai l'air par rapport aux vôtres ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oupah-sifike.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fili, le disciple envoyé d'Otomaï   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fili, le disciple envoyé d'Otomaï
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hecate] Motoki, jeune Disciple Pandawa
» je cherche Coiffe du Disciple Zoth ( djaul )
» [ACCEPTE] Spree, jeune disciple Feca.
» Votre commande n'a pas été envoyé.
» Le Destin d'un disciple de Sacrieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oupah Sifike forum :: Chez Tek Abir :: On en parle à la Taverne !-
Sauter vers: