le forum des Oupah Sifikes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Notos, le vent du sud

Aller en bas 
AuteurMessage
Notos

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 23
Localisation : Coincé dans le labyrinthe du Dragon Cochon

Personnage
Disciple: Crâ
Cercle de Puissance:
95/200  (95/200)

MessageSujet: Notos, le vent du sud    Jeu 15 Juil - 17:32

Episode 1 : Le commencement

Un jour comme les autres dans un autre monde où les hommes croient en des divinités bien différentes aux notres ,Notos le vent du sud tirait comme à son habitude le char solaire du dieu Hélios - possesseur de la puissance du soleil - pour illuminer ce monde. Dans cette tâche éternelle Notos était accompagné de Borée le vent du Nord, Euros le vent de l'Est et Zéphyr le vent de l'Ouest.

Notos remplissait son devoir quand soudain il aperçut une lueur vraiment étrange au milieu de petites îles : Le triangle des Bermudes.Cette lueur était bien plus puissante que la lumière du soleil elle-même, curieux il se rapprocha de cette lueur, malheureusement trop. Il fut aspiré dans un vortex éblouissant et projeté dans un nouveaux monde,Notos n'avais peur de rien car il était immortel alors il se lança à l'exploration de l'endroit où il avait atterri. Du ciel Notos admirait ces nouveaux paysages, ces nouvelles créatures, ces nouveaux habitants et ces nouvelles querelles. Il pris aussi connaissance des dieux gouvernants ce monde, mais aucun ne semblait se rapprocher d'Hélios. Après avoir bien examiné ces nouveaux continents il voulu rentrer chez lui fier de sa découverte mais ... le vortex s'était refermé affraid .

Ne connaissant aucun autre moyens de rejoindre les siens Notos s'installa à l'ombre d'une statue ressemblant un peu à Athèna qu'il connaissait bien. Maintenant il était condamné à rester ici.
Son unique raisons de vivre était de tirer ce char s'il existait c'était pour remplir cette tâche. Il voulu se laisser mourir mais il était immortel, il resta donc là devant cette statue pendant plusieurs années, personne ne lui parlait ... beaucoup l'ont défiés mais il n'avais même pas besoin de se défendre ... son immortalité le préservait de la mort. Pendant toutes ces années il put contempler la statue a coté de lui mais un jour il remarqua une inscription sur la roche qu'il n'avais jamais vu auparavant il se résolut donc à la lire ... "L'étendue de Crâ" .

A peine sa bouche s'était elle fermée qu'une aura magique l'entoura ,le pauvre Notos n'y compris rien confused
Au bout d'une dizaine de minutes cette aura disparue et les yeux de la statue s'illuminèrent tout comme l'esprit du vent du sud qui entendit une voix céleste : "Je fais de toi mon disciple"
Et Notos se changea en une créature ressemblant à un homme mais avec des oreilles longues. Il était désormais un crâ maîtrisant parfaitement bien l'élément de l'air (on se demande pourquoi Wink) . Après plusieurs années d'expérimentation Notos se fit des amis et il finit par connaître ce monde par coeur. Il comprit que la déesse crâ eut pitié de lui et se donna une nouvelle raison de vivre. Notos jura de ne jamais décevoir sa déesse et de porter honneur à l'odyssée des crâ.

Suite au prochain épisode...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aucun.com
Aewing

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 24
Localisation : A la taverne !

Personnage
Disciple: Pandawa
Cercle de Puissance:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Notos, le vent du sud    Jeu 15 Juil - 20:29

Une petite Odyssée sympathique et dépaysante, vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aewing-panda.skyblog.com
 
Notos, le vent du sud
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]
» Ravage, la revue au vent en poupe
» Gueule de bois ou peur du vent et de la pluie !
» Louis Jadot Moulin à Vent Clos de Rochegrés 2002
» A'ska / Vent Divin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oupah Sifike forum :: Chez Tek Abir :: On en parle à la Taverne !-
Sauter vers: